Le Digital object identifier (DOI) devient une norme ISO

Le DOI,  pour Digital Object Identifier, permet d’attribuer un identifiant unique  et pérenne à chaque objet numérique présent sur le web.  Il est principalement utilisé par les éditeurs scientifiques et les créateurs de contenu commerciaux. Cependant n’importe quel créateur de contenu peut demander des DOi auprès d’une agence  agréée. 60 millions de DOI ont été attribués depuis 1998.

Le résumé de la norme ( je n’ai pas lu le texte intégral car c’est un document payant) contient les informations suivantes :

L’ISO 26324:2012 spécifie la syntaxe, la description et les composantes fonctionnelles de résolution du système d’identifiant numérique d’objet et les principes généraux de la création, de l’enregistrement et de l’administration des noms DOI …

L’ISO 26324:2012 définit la syntaxe d’un nom DOI, servant à l’identification d’un objet de toute forme matérielle (numérique ou physique) ou d’une abstraction (comme une oeuvre textuelle) lorsqu’il existe un besoin fonctionnel de le distinguer d’autres objets.

Les DOI sont très utilisés pour la gestion des informations bibliographiques des documents scientifiques, mais sont potentiellement très utiles pour la gestion des datasets, ensemble de données que les chercheurs souhaiteraient mieux gérer et partager, dans le cadre du mouvement de l’open data par exemple. La norme ISO permet de pérenniser le système DOI.

Accès à la présentation de la norme. ISO 26324:2012 – Information et documentation — Système d’identifiant numérique d’objets : http://www.iso.org/iso/fr/catalogue_detail?csnumber=43506

voir aussi : l’International Doi Foundation : http://www.doi.org. et le site de CrossRef http://www.crossref.org/ qui attribue des DOi aux éditeurs.

2 réflexions sur « Le Digital object identifier (DOI) devient une norme ISO »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.